Comment estimer les tarifs des comptables en région Occitanie ?

Comment estimer les tarifs des comptables en région Occitanie ?

En contrepartie de l’exercice de sa mission, un comptable perçoit une certaine somme d’argent nommée « honoraires ». La fixation de la rémunération suit des règles déterminées. Comment connaitre le prix moyen d’un expert-comptable ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur les tarifs des comptables en région Occitanie. Les tarifs des comptables en région Occitanie varient selon plusieurs paramètres comme les missions qu’ils exercent.

Les honoraires calculés suivant le temps passé

Pour bien estimer le tarif de l’expert-comptable, il faut considérer :

Cela peut vous intéresser : Faire une demande de financement via le CPF

  • Le temps qu’il a passé sur le dossier
  • Les intervenants : cela inclut ses collaborateurs
  • Le type de mission réalisée à savoir la saisie comptable, la révision, l’audit, les conseils juridiques, les conseils fiscaux.

Selon Maxence du site 1comptabilite.fr, les tarifs des comptables en région Occitanie varient entre 100 et 200 € HT par heure. Ainsi, il faut prévoir 40 € HT pour une heure de saisie comptable et 70 € HT pour une heure de révision par comptable confirmé. Parfois, les experts-comptables tiennent compte de la zone géographique où se trouve le cabinet ou spécialisation.

Les honoraires calculés d’une manière forfaitaire

Pendant un rendez-vous avec son client, le comptable détermine son programme de travail selon les travaux à réaliser et les particularités du dossier. Ensuite, il évalue le temps qu’il lui faut pour traiter le dossier et fixe un tarif. Ce procédé est connu sous le nom d’approche packaging.

Lire également : Comment l’annuaire téléphonique a-t-il évolué dans l’ère numérique ?

Si les conditions de sa mission s’accroissent au fur et à mesure, le montant du forfait pourrait s’augmenter ou se diminuer. Ces changements doivent faire l’objet d’un avenant à la lettre de mission. Si toutefois le temps passé est supérieur à l’estimation réalisée par le comptable, ce dernier est perdant. Dans le cas contraire, il est gagnant. Mais, il existe une autre alternative qui s’appelle forfait régularisé. Pendant l’exercice, le comptable appelle des acomptes. En fin d’année, il effectue une régularisation qui allège le montant des honoraires facturés, suivant la charge de travail qu’il a effectivement réalisé.

Les honoraires de succès du comptable

Auparavant, les honoraires d’un comptable ne pouvaient pas être indexés sur les résultats obtenus. Les textes qui régissaient ce métier écartaient cette possibilité. Les honoraires de succès sont actuellement autorisés, mais seulement pour certaines missions.

Ainsi, leur interdiction est maintenue pour les missions de nature comptable comme la révision, l’attestation, la tenue, la centralisation, l’arrêté, la surveillance et la consolidation. Il en est de même pour les missions d’établissements de l’assiette des impôts et taxes. Ce genre de rémunération doit être accepté par le client, apparaitre dans la lettre de mission, ne pas entraver les règles déontologiques et ne pas porter préjudice à l’indépendance du comptable. En effet, il existe des travaux du comptable qui peuvent faire l’objet d’une rémunération au résultat.